Arnaud Rykner

Né en 1966, Arnaud Rykner vit à Toulouse. Spécialiste de l'oeuvre de Marguerite Duras et de Nathalie Sarraute, dont il a réalisé les éditions critiques, Arnaud Rykner s'inscrit dans la lignée de ces deux écrivains avec ses propres romans. Je ne viendrai pas, Blanche, Nur, ou Enfants perdus, publiés entre les années 2000 et 2009, témoignent d'un talent singulier, rapidement salué par la critique. Arnaud Rykner possède un style remarquable, une écriture à la fois simple, sèche mais d'une remarquable densité. Ses précédents romans ont tous été publiés dans la brune aux éditions du Rouergue ; Mon roi et moi (1999), Je ne viendrai pas (2000), Blanche (2004), et Nur (2007) réédité chez Actes Sud/Babel (2008).

Arnaud Rykner poursuit un double parcours théâtral et universitaire. Il a été assistant et dramaturge de Claude Régy de 1990 à 1995. En tant que metteur en scène, il a notamment créé deux spectacles à partir des Tropismes de Nathalie Sarraute, à la Ménagerie de verre (Paris) et au Maillon (Strasbourg). Plus récemment, il a monté Aucun regard de Dominique Hubin (création) et Les Aveugles de Maurice Maeterlinck au Théâtre National de Toulouse. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure (Paris), membre de l’Institut Universitaire de France, il dirige le laboratoire LLA (Lettres, Langages et Arts) de l’Université de Toulouse. Il a publié cinq essais chez José Corti (notamment L’Envers du théâtre. Dramaturgie du silence de l’âge classique à Maeterlinck, en 1996, et Pans. Liberté de l’oeuvre et résistance du texte, en 2003). Il a participé à la publication des oeuvres complètes de Nathalie Sarraute dans l’édition de La Pléiade et lui a consacré un essai paru au Seuil en 1991.

Paru et à paraître :
Les Mots du Théâtre, essai, Ed. Presses Universitaires du Mirail, printemps 2010
Le Wagon, roman, Ed. Actes sud, septembre 2010
Pas savoir, théâtre, Ed. Solitaires Intempestifs, 2011

Télécharger la revue de presse d' "Enfants perdus" (pdf)