Performance Voix /Musique élèctroacoustique

Composition électronique : Matthieu Guillin

Composition vocale : Loïc Varanguien de Villepin

Ecouter

 

>création dans le cadre du FIMM+2018 au Théâtre le vent des signes (Toulouse) les 23 et 24 novembre 2018. >session d'enregistrement les 29 et 30 mars 2019 et du 16 au 22 décembre 2019 au studio Éole (Blagnac)
>concerts : 20 février 2020 au Théâtre Le vent des Signes, 8 juillet 2020, 18h30, Luz-Saint-Sauveur

Mathieu Guillin et Loïc Varanguien de Villepin évoluent en duo dans des compositions électroacoustiques ou s'agrègent la voix et ses ersatz.

" On serait bien en mal de ranger cette performance sonore dans la catégorie « musique » ou « poésie sonore », tellement La Copule fait jouer les sons –  tout comme son nom même fait jouer les sens  – et échappe aux genres. Des sons étranges, primitifs, sauvages, monstrueux parfois, érotiques aussi.
Sur le plateau : sampleur, synthétiseur, tambour, main de poupée, appeau à cerf, canette de Pepsi, pour l’un – Matthieu Guillin – et micro et voix de contre ténor pour l’autre – Loïc Varanguien de Villepin ; voix qui se fait aussi borborygmes, brames, sifflements, hululements, craillements, crissements, et autres barrissements...
Un plateau chargé aussi d’une présence scénique puissante et troublante qui donne corps à cette glossolalie d’un temps et d’un espace autre et qui fait résonner les propos du compositeur italien Fausto Romitelli :
" La musique doit être violente et énigmatique car  elle ne peut refléter que la violence de l’aliénation massive et du processus de normalisation" Sarah Authesserre - 16.01.2020

Production : Cie des Limbes, Théâtre le vent des signes, avec le soutien du studio Éole